Article du Parisien sur la zone de gratuité

A Montreuil, la gratuité ça paye !

Publié le 14.04.2013

<br /><br /><br /><br /><br />
Montreuil, halle de la Croix-de-Chavaux, hier. Cette brocante où tout était gratuit a attiré un vaste public qui s'est rué sur les vêtements, la vaisselle, les livres… déposés par de généreux donateurs. </p><br /><br /><br /><br />
<p>

 

Montreuil, halle de la Croix-de-Chavaux, hier. Cette brocante où tout était gratuit a attiré un vaste public qui s’est rué sur les vêtements, la vaisselle, les livres… déposés par de généreux donateurs. | (LP/B.L.) Piétinements et bousculades hier après-midi sous la halle de la Croix-de-Chavaux à Montreuil. Il est 14h30 et la « zone de gratuité » vient d’ouvrir ses portes. Ou plutôt ses barrières métalliques derrière lesquelles, le temps d’un après-midi, l’euro est banni. Sur des cartons posés à même le bitume s’entassent vêtements, livres et disques gratuits que des dizaines d’habitants sont venus déposer et que d’autres viennent soupeser, tâter, glaner… et parfois s’arracher.Il y a là des femmes seules avec des chariots, des familles entières, des jeunes couples intéressés par l’esprit des lieux. « C’est le Bon Coin en plein air! lance Marine, 26 ans. Il y a tellement de choses dont on ne se sert pas. Et puis on peut se procurer de nouveaux objets en se passant de monnaie, ça fait plaisir ». « Ni fric, ni troc! », tel est le slogan des initiateurs du projet, un groupe de voisins de Montreuil, habitant tous la même rue (NDLR : la rue de Villiers) qui ont eu l’idée en 2010 d’organiser cette brocante d’un genre particulier devant chez eux.
Hier à l’occasion du festival « Tous acteurs! », l’idée était de délocaliser la « zone de gratuité » en plein centre-ville. « La gratuité est un prétexte. Ce qui nous intéresse, c’est les rencontres et le lien social que ça provoque. On fait de la politique sur le terrain », explique Anne, l’une des organisatrices. Toute l’année désormais, Anne perpétue l’esprit de gratuité sur Montreuil avec le système Bouq lib’ qui fêtait aussi hier, de façon plus inaperçue, ses deux ans. Aujourd’hui à Montreuil, ce sont entre 10000 et 20000 romans, identifiables avec un petit autocollant bleu, qui sont disponibles et circulent chez les commerçants.
Parmi les « donateurs », on croise Christiane, une sexagénaire qui avait besoin de faire « du vide ». « Je préfère donner comme ça que de jeter mes affaires dans les bornes des associations. Elles se font piller », déplore-t-elle. D’autres habitants ne sont là que pour « prendre » comme Myriam, une jeune maman étonnée de cette « brocante gratuite » qui repart avec un pull rose, un livre pour enfants et cette machine à croque-monsieur jaune poussin qui la réjouit. Derrière les barrières, des dizaines de bénévoles tempèrent l’excitation. « On veille à ce que personne ne se bagarre. C’est normal, les gens ne sont pas habitués », glisse l’un d’eux.

Le Parisien, Publié le 14.04.2013

Publié dans Compte-rendu, Evènement public, Gratuité, Media, Presse | Laisser un commentaire

Passerelle Eco annonce Tous Acteurs !

Passerelle Eco annonce Tous Acteurs !

 Qui ne connait pas encore Passerelle Eco ? Passerelle Eco, c’est le journal des éco-villages, de la permaculture, un outil essentiel pour quiconque à un projet d’habitat écologique, groupé, permaculturel !

Chaque trimestre, vous pouvez y retrouver des fiches pratiques pour apprendre à faire soi -même, que ce soit dans l’auto-construction, le potager ou encore la gestion sociocratique d’un collectif.

Merci à Jean-Luc Girard d’avoir repris l’info et annoncé le festival Tous Acteurs !

Passerelle Eco annonce Tous Acteurs !

Publié dans Internet, Presse, Tous Acteurs ! | Laisser un commentaire