La résilience des Territoires en Transition s’inspire de l’observation en Permaculture

Un article du site Villes en Transition détaille les principales caractéristiques de résilience (ou capacité d’un système à se réorganiser à la suite d’un choc), concept clé de la Transition.

  • la diversité, au niveau des différents éléments (voire des systèmes eux-mêmes) , mais aussi de leurs fonctions et des connexions entre ceux-ci. Ceci implique donc que le changement vienne de la base, et qu’il privilégie « un grand nombre de petites interventions et non un petit nombre de grandes interventions »
  • la modularité vise à  renforcer les connections internes pour éviter  la dépendance vis à vis de réseaux plus larges. Une communauté humaine utilise donc une démarche en réseau qui garantit toutefois son indépendance.
  • la proximité des rétro-actions concerne la réactivité d’une communauté aux événements, d’autant plus rapide que le système est local

Ces trois éléments reprennent les observations de la Permaculture. On y retrouve l’intérêt pour la biodiversité, la multiplicité des éléments, de leurs relations et de leurs fonctions, illustré par exemple par la capacité d’autant plus grande d’un écosystème à résister à un cataclysme que ses éléments sont variés. La conception d’un espace en Permaculture tient compte de ces relations par exemple pour introduire de nouvelles espèces.

De même, la nature maximise l’interdépendance entre éléments en minimisant les risques par exemple par une régulation des populations prédatrices. La Permaculture accompagne le processus par petites touches, pour ne pas bouleverser l’équilibre.
On retrouve enfin le souci du local, par la nécessité de réduction énergétique propre à toute démarche permacole, favorisant par exemple la proximité entre zones de production et de consommation.

Cette entrée a été publiée dans Comprendre, Présentation/introduction, Thèmes. Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Connect with Facebook

*